Programmes d’occupation

Les programmes d’occupation proposés par ABR ont une utilité publique et n’ont pas pour objectif de réaliser un quelconque bénéfice.

Trois mois après le dépôt de sa demande d’asile, un participant peut intégrer un programme d’occupation d’utilité publique.

Afin de coordonner et de mener à bien de tels programmes, ABR coopère avec les autorités compétentes ainsi qu’avec des institutions actives dans les domaines social, de l’agriculture, de la nature et de l’environnement.
N’hésitez pas à nous contacter en cas d’intérêt ou pour nous proposer de nouvelles missions. Notre numéro de téléphone est le 032 329 99 40.

L’action paysage de Bienne – une véritable aubaine – et pas seulement pour ABR

C’est en 2013, à l’occasion de la fête fédérale de gymnastique, qu’eut lieu la première collaboration entre ABR l’Action paysage de Bienne.
A cette époque, personne ne pouvait imaginer qu’il s’agissait du point de départ d’une collaboration fructueuse, qui se traduit aujourd’hui, avec le recul, comme étant une véritable aubaine pour notre institution et pour nos usagers.
L’Action paysage de Bienne est une entreprise à but social, qui propose des prestations dans l’esprit du développement durable dans les domaines de la préservation des paysages et de la mobilité douce. Depuis 2014, nos usagers en cours de procédure d’asile peuvent ainsi participer à des programmes d’occupation dans divers domaines : la préservation des paysages, le système municipal de vélos en libre-service « vélospot », le service de livraison à domicile « 1-2 domicile », le service d’ordre des bicyclettes, le nettoyage des bus des transports publics biennois, ainsi que le nettoyage des stèles du système de guidage des piétons.
Nos usagers se réjouissent de pouvoir profiter de l’accompagnement social que leur offre l’Action paysage et ses quelque 30 collaborateurs. Mais les retours que nous recevons de la part de l’Action paysage sont tout aussi positifs. Nos usagers sont considérés comme des travailleurs très motivés et très fiables.
En conséquence, on ne change pas une équipe qui gagne! Nous nous réjouissons de poursuivre la bonne collaboration entre ABR et l’Action paysage de Bienne.

Forêts et prairies

Les demandeurs d’asile travaillent principalement à l’entretien des forêts, sur mandat de gardes forestiers locaux.

L’ouragan Lothar, qui a balayé la Suisse en décembre 1999, a entraîné d’énormes dégâts aux infrastructures et aux forêts.

A cette époque, quelques communes du Jura bernois se sont adressées à ABR, afin d’engager des demandeurs d’asile pour des travaux de déblayage. C’est ainsi que prit forme un petit programme d’occupation, qui s’agrandit d’année en année. Actuellement, les demandeurs d’asile travaillent principalement à l’entretien des forêts, sur mandat de gardes forestiers locaux. Sur demande de certaines communes, ils déblaient des lieux publics, par exemple après des fêtes. Ils aident en outre des paysans de la région actifs dans l’agriculture biologique, en éliminant certaines plantes problématiques pour ce type d’agriculture. Chaque année, quelque deux cents personnes peuvent être occupées grâce à ce programme.

beschaeftigungsprogramme-wald-wiese

Le bien-être des participants s’améliore sensiblement grâce à l’effet bénéfique de ce travail physique au grand air et grâce à l’estime qu’ils acquièrent en travaillant. Ceci a également un impact sur la vie quotidienne et dans les foyers d’accueil. La cohabitation des cultures se déroule dans le calme, les conflits sont moins fréquents, et le nombre de consultations médicales diminue.

Atelier de couture

Petits travaux de couture et de racommodage pendant deux à trois heures par semaine.

Le programme d’occupation « atelier de couture » est affilié à notre cours de couture. Des lauréats de ce cours ont la possibilité d’y participer durant deux à trois heures par semaine. Quatre maisons de retraite de Bienne nous confient de petits travaux de raccommodage en faveur de leurs résidents.
Par ailleurs, les participants à ce programme d’occupation ont confectionné les rideaux qui ornent les chambres du centre de la Clé, à Bienne, ainsi que celles du centre Enggistein, situé près de Worb.

abr_emotion_naehen-01